C’est quoi un tunnel de vente en ligne ?

Entonnoir, funnel, tunnel de vente… en tant que débutant, il est facile de s’y perdre. Pour tout vous dire, ces termes sont utilisés en marketing, surtout par les experts spécialisés dans le domaine. Si vous êtes ici, c’est sûrement que votre vision est un peu floue par rapport à ce système. Comme je vous comprends ! À mes débuts, tous ces mots m’étaient inconnus et il m’a fallu me former afin d’en comprendre tous les mécanismes. Alors, c’est quoi un tunnel de vente en ligne ? C’est ce que je vous explique dans ces quelques lignes. Vous êtes prêt ? Allez, c’est parti ! 😉

À quoi sert un tunnel de vente ? 

Vous l’aurez compris : comme son nom l’indique un tunnel de vente est avant tout fait pour vendre. Quel que soit le secteur d’activité, le système reste le même. Laissez-moi être plus clair : tout d’abord, le visiteur rentre son mail et entre dans un tunnel. Ensuite, il passe par différentes étapes afin d’en ressortir client ou prospect

Mettre en place son premier tunnel n’est pas aisé. Mais pas de panique ! Avec la pratique, vous y arriverez de plus en plus facilement 😉 . Quoi qu’il en soit, ce système est tout simplement parfait, car une fois en place, il n’y a plus rien à faire (ou presque). En effet, tout est automatisé. Bref… les tunnels de vente ont déjà fait leurs preuves à maintes et maintes reprises. 

Une fois le système opérationnel, vous n’aurez plus qu’une chose à faire : convaincre le visiteur d’y entrer afin de lui proposer votre solution à son problème et ainsi augmenter votre chiffre d’affaires.  

Comment créer un tunnel de vente simplifié ? | 4 étapes indispensables

1 – Définir son audience 

Tout d’abord, vous devez définir clairement votre audience. Identifiez donc une cible potentielle, une tranche d’âge, qui a un réel intérêt pour votre thématique. Imaginons que vous souhaitez créer un tunnel de vente pour vendre des cours d’équitation. Il serait alors pertinent de viser des cavaliers qui montent à cheval régulièrement et qui ont une vraie passion pour cette activité. 

Vous devez comprendre une chose : il ne sert à rien d’inciter des visiteurs non-qualifiés à entrer dans votre tunnel de vente. Privilégiez la qualité plutôt que la quantité. Eh oui, le but est avant tout de faire des ventes en aidant les gens à résoudre leur problème !

2 – Créer une page de capture

Nommée aussi page d’optin, la page de capture a pour objectif d’offrir gratuitement une solution, du contenu, des conseils, … de qualité en échange de l’adresse email du visiteur. Et oui, cela peut paraître anodin mais l’adresse email a énormément de valeur dans le webmarketing. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle permettra dans le futur de contacter directement les visiteurs qualifiés pour leur présenter de nouveaux produits ou de les relancer sur d’anciens.

3 – Créer une page de vente

Aussi appelée sales page ou video sales letter (VSL), la page de vente va vous permettre de faire connaître votre produit afin de séduire le plus grand nombre. Pour ne rien vous cacher, c’est un véritable art que de créer un tunnel de vente efficace. Tout doit être travaillé et pensé afin de convertir ses visiteurs en clients. Rien ne doit être laissé au hasard : le titre, les sous-titres, les textes, les vidéos, les boutons, les images… Ainsi, vous réussirez à les convaincre de s’inscrire ou même d’acheter votre produit (la solution à leur problème). 

4 – Créer un bon de commande

À cet instant, votre client potentiel arrive sur un formulaire de paiement. Mais attention : cela ne veut pas dire que vous avez gagné la partie. Eh oui, à tout moment, il peut décider d’annuler la commande et vaquer à d’autres occupations. Alors, comment faire ? Vous devez le rassurer afin qu’il passe à la décision d’achat. Cette étape est sans doute la plus importante, car c’est elle qui va vous permettre de réaliser des ventes

Une fois cette étape passée avec succès, le client sortira du tunnel. Grâce à l’adresse email vous pourrez dans un futur proche, l’informer de l’existence d’un autre produit qui répond à sa problématique et ainsi le faire entrer dans un nouveau tunnel de vente. Dans ce cadre, il est recommandé de lui proposer d’autres produits et pour cause… s’il est satisfait de son premier achat, il sera ravi d’investir de nouveau chez vous, car il saura que vous proposez des produits de qualité.

créer un tunnel de vente en ligne
Créer un tunnel de vente en ligne

Comment mesurer les résultats d’un tunnel de vente ? 

Imaginez-vous faire de la publicité Facebook dans le but de faire connaître votre produit. Vous y êtes ? Sur 10 000 vues, vous vous doutez bien que vous n’obtiendrez pas 10 000 clients. En fait, vous devez savoir qu’il existe des taux de conversion entre chaque étape. Si 10 000 personnes cliquent sur votre publicité, seulement un faible pourcentage restera sur votre page. Et c’est tout à fait normal ! Par exemple, s’il en reste 5 000, votre taux de conversion sera de 50 %.

Vous l’aurez compris : plus vos visiteurs avancent dans le processus, moins votre taux de conversion sera élevé. Eh oui, ne croyez pas que conclure une vente se fait en claquant des doigts. C’est un travail de longue haleine qui demande des compétences bien spécifiques. Je vous invite donc, pour chaque étape, à mesurer le pourcentage de conversion. Ainsi, vous pourrez améliorer votre tunnel afin d’amener votre entreprise au niveau supérieur.

conversion d'un tunnel de vente en ligne
Taux de conversion moyen d’un tunnel de vente en ligne :
20 % des visiteurs donneront leur email en échange du contenu gratuit & parmi ces 20 % de « potentiels clients » 1 à 5 % passeront commande.

Comment améliorer son tunnel de vente en ligne ?

Comme je vous l’ai déjà évoqué, vous devez suivre vos données de conversion afin d’avoir une idée bien précise. Si vous constatez qu’une étape de votre tunnel de vente ne vous amène pas les résultats escomptés, vous pouvez la modifier afin de l’améliorer. 

Comme je suis sympa, je vais essayer de vous aiguiller un peu : un taux de rebond moyen est environ de 20 – 30 %. Le taux de conversion des ventes, quant à lui, est en moyenne de 2 à 3 %. Plus ce dernier augmente, plus vous arriverez à vous dégager un bon chiffre d’affaires. 

Pour augmenter vos chances de réussite, vous devez impérativement mettre en valeur votre produit. Là encore, je vole à votre secours. Posez-vous donc les questions suivantes :

  • Pourquoi vos visiteurs achèteraient-ils votre produit ?
  • Votre offre répond-elle à une problématique ? 
  • Est-il facile pour les internautes de comprendre rapidement et de façon claire, la valeur de votre produit ? 
  • Le visiteur peut-il vous contacter s’il a des interrogations vis-à-vis de votre produit ? 
  • Êtes-vous sûr de ne pas avoir laissé la moindre petite coquille (fautes d’orthographe) dans votre tunnel de vente ? etc.

Y répondre vous permettra d’améliorer votre taux de conversion. Sachez que la couleur, les mots, et même la position d’un bouton ou d’une image peuvent influencer les visiteurs dans leur décision d’achat. Vous devez donc tester des choses pour voir ce qui fonctionne le mieux. On parle alors d’A/B testing. Ainsi, vous pourrez dévoiler deux versions aux utilisateurs, ce qui vous permettra de voir celle qui vous amène le plus résultat.

À vos claviers : vous en savez maintenant davantage au sujet des tunnels de vente. Avez-vous des questions ? Cet article a-t-il réussi à éclairer vos lanternes ? Pour me faire part de vos impressions à ce sujet, je vous donne rendez-vous dans les commentaires ci-dessous. Et si vous ne l’avez pas encore fait, venez découvrir pourquoi il est important de se former en permanence. À très vite ! 😉

Laisser un commentaire